Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette


Les étudiants du Master en sciences et gestion du tourisme dialoguent avec leurs collègues de l'université de Mumbai

Entre septembre et décembre derniers, les étudiants du Master 2 en sciences et gestion du tourisme et certains étudiants du Master en gestion culturelle, encadrés par deux enseignantes Anya Diekmann et I. Cloquet, ont pu participer à un cours commun avec le Master en tourisme de l'Université de Mumbai. Le but de cette initiative était de familiariser les étudiants à un autre environnement culturel et de les sensibiliser aux différences et similitudes qui peuvent exister entre les deux pays en matière de gestion du patrimoine et/ou du tourisme.

Pour atteindre ces objectifs et favoriser la communication entre les deux universités et les étudiants: deux séances plénières en visioconférence ont été organisées, ainsi que plusieurs séances plénières par Skype. Des contacts/échanges réguliers entre étudiants ont également été organisés via les média sociaux.

Ce projet a, sans nul doute, permis aux participants de mesurer les implications d'une collaboration interculturelle avec ce que cela implique de patience, d'ouverture d'esprit et de déconstruction de son propre cadre de référence.

En septembre 2015, un nouveau projet sera mis en place en se basant sur les acquis et les leçons de cette première et encourageante expérience. Dans ce cadre, et afin d'améliorer la guidance des étudiants des deux côtés, l'ULB accueillera un professeur indien en avril prochain.


TROPIMUNDO intègre une compensation carbone dans sa mobilité d'étudiants

L'Erasmus Mundus Masters Course in Tropical Biodiversity and Ecosystems (TROPIMUNDO) est un des 116 programmes de master en Europe ayant obtenu le label d'excellence Erasmus Mundus. Tout cursus Erasmus Mundus implique un programme conjoint entre plusieurs universités et donc une mobilité considérable des étudiants participants.

Une telle mobilité est nécessaire pour avancer dans la connaissance du système Terre et ses interactions avec son environnement, les populations biotiques (organismes vivants) et les sociétés humaines, en particulier dans les tropiques. Cependant, face au phénomène du réchauffement climatique, les émissions de carbone dues à la mobilité des étudiants devraient être corrigées par des initiatives de compensation carbone.

Lors d'une réunion qui a rassemblé, du 8 au 12 décembre dernier, tous les étudiants, scientifiques et coordinateurs de TROPIMUNDO de Bruxelles, Paris, Florence, Afrique du Sud, Malaisie et Australie, le Conseil de Gestion de TROPIMUNDO a pris la décision de principe de créer une compensation carbone pour chaque mobilité internationale au sein de ce programme.

« Concrètement, explique le coordinateur de TROPIMUNDO, Farid Dahdouh-Guebas, ceci signifie que les émissions de carbone engendrées par les déplacements des participants dans le cadre du programme Erasmus Mundus TROPIMUNDO seront compensées en soutenant des projets qui augmentent l'absorption de la même quantité de dioxyde de carbone. Les projets de compensation carbone sélectionnés devront être certifiés par la United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC)».

À travers l'exemple du programme TROPIMUNDO, ses responsables espèrent ouvrir la voie et convaincre leurs homologues académiques et scientifiques à suivre ce modèle de compensation carbone afin de faire face à l'augmentation de phénomènes naturels (ouragans, foudre, sécheresse,...) résultant de l'accroissement d'émissions de carbone.


Subsides postdoctoraux pour les Universités d'Oxford et de Cambridge

La Fondation Wiener-Anspach attribue pour l'année 2015-2016 des subsides aux chercheurs de toutes disciplines et sans poste définitif ayant présenté leur thèse à l'ULB et souhaitant poursuivre leurs recherches à l'Université d'Oxford ou de Cambridge.

Pour bénéficier du subside, il faut:
- avoir obtenu au minimum une grande distinction (ou équivalent) pour le MA
- avoir complété son doctorat au plus tard le 31 décembre 2015 ou depuis moins de cinq ans au moment du début de la recherche à Oxford ou à Cambridge.

> En pratique:
Date limite pour la remise des dossiers: 27 mars 2015.
Toutes les informations sont sur le site: http://fwa.ulb.ac.be
Contact: fwa@ulb.ac.be ou 02 650 27 16 (les lundis, mercredis et vendredis de 9h à 12h, les mardis et vendredis de 14h à 17h).


Bourses de doctorat de la CCCI pour les ressortissants de pays en développement

Le Fonds Jacques Lewin - Inès Henriques de Castro et le Fonds des bourses de coopération de l'ULB octroient des bourses de doctorat ayant pour but de permettre à des étudiants issus de pays en développement d'effectuer leur thèse de doctorat, partiellement dans une unité de recherche de l'ULB, partiellement dans une université du Sud, dans l'optique d'un retour et d'une valorisation des acquis dans leur pays.

Les bourses de doctorat sont octroyées pour une année académique, renouvelable trois fois (sur base d'un dossier de demande de renouvellement). La bourse n'est octroyée que durant les mois de séjour en Belgique avec un maximum de 6 mois par an.

Les dossiers doivent être rédigés par le promoteur de thèse ULB et envoyés, par email, au plus tard le 1er mars 2015, pour un financement durant l'année académique 2015-2016.

Pour recevoir le règlement et le formulaire de candidature ou pour toute demande d'information veuillez contacter: virginie.scheffer@ulb.ac.be

Nos dernières publications:

Dessy Clément
Englebert Jacques
Nuyts Arnaud
Bailey David J.
De Waele Jean-Michel
Escalona Fabien
Vieira Mathieu
Laboulais Isabelle
Guédron Martial
Neuwahl Nanette
Adam Stanislas
Louis Jean-Victor
Hammamoun Saïd
White Eric
Lannon Erwan
Brogniez Laurence
Jakobi Marianne
Loire Cédric
Mayer Marc
Py Bruno
Legrain Laurent
Inglehart Ronald
Norris Pippa

Clin d'oeil