Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

Écoutez l'ULB

Portraits

Tam-tam

> Annoncer un événement dans l'agenda de l'ULB.

> Envoyez-nous vos actus et nous ferons résonner le tam-tam!

 
 

"Ma Thèse en 180 secondes" sur La Trois

Les 18 finalistes du concours interuniversitaire "Ma thèse en 180 secondes" envahissent le petit écran dès la rentrée! Pour ce concours, les jeunes chercheurs doivent expliquer leurs recherches au grand public en 3 minutes, top chrono.

La finale interuniversitaire avait lieu le 22 mai dernier. Ce sont les exposés de ces finalistes que vous pourrez retrouver sur La Trois, du lundi au vendredi à 20h25. Notons, pour l'ULB, les passages de:

  • Sandrine Detandt (Facultés des Sciences psychologiques et de l'éducation) "Tous addicts. Petite physiologie de notre jouissance", le 3 septembre;
  • Stéphane Vranckx (Faculté des Sciences) "Comprendre l'univers grâce à la chimie computationnelle", le 8 septembre;
  • Aria Ronsmans (Faculté des Sciences) "L'assimilation de l'azote chez la levure du boulanger", le 9 septembre;
  • Xavier Taton (Faculté de Droit et de Criminologie) "Quel rôle pour le juge dans l'économie d'aujourd'hui ?", le 11 septembre;
  • et Yasmina Serroukh (Faculté de Médecine) "Un globule blanc programmé pour tuer !", le 24 septembre.

Cette dernière a été sectionnée avec François Claine (UNamur) et Edwine Goldoni (UCL) pour représenter la Belgique lors de la finale internationale francophone à Montréal le 25 septembre prochain.

Vous pouvez également revoir la vidéo tournée lors de la finale ULB, en mars dernier.

Formation du coeur

A cours du développement embryonnaire, les cellules qui vont former le coeur doivent être spécificiées au bon moment, migrer au bon endroit et proliférer pour garantir le développement harmonieux et une bonne croissance du coeur. La moindre erreur lors de ces étapes critiques du développement conduira à des malformations cardiaques congénitales qui représentent la première cause de malformations sévères à la naissance.

Dans un article publié dans la revue Nature Cell Biology, une équipe de chercheurs emmenés par Cédric Blanpain, IRIBHM-Faculté de Médecine a identifié différents progéniteurs cardiovasculaires qui naissent à des moments différents, se différencient dans des cellules cardiovasculaires différentes et contribuent à la formation de différentes régions du coeur.

"Nous étions extrêmement surpris de découvrir que les progéniteurs cardiovasculaires précoces avaient une contribution régionale aussi étroite et n'étaient pas capables de se différencier en plus d'un type cellulaire comme le font les progéniteurs cardiaques tardifs. Cela nous amène à repenser fondamentalement la manière dont le coeur se forme" commente Fabienne Lescroart, la première auteur de cette étude.

"Cette nouvelle étude change réellement la manière dont nous voyons le développement cardiaque et a des implications importantes pour mieux comprendre l'étiologie des malformations cardiaques congénitales. Elle devrait être le point de départ de futures études pour comprendre comment un progéniteur cardiovasculaire acquiert un destin particulier et contribue à la formation d'une région particulière du coeur. Ceci pourrait être applicable pour la thérapie cellulaire nécessaire pour la réparation cardiaque" précise Cédric Blanpain, directeur de ce travail.

Naissance du soleil

Processus de captures de neutrons, les processus s et r sont responsables de l'origine de près de la totalité des éléments plus lourds que le Fer dans l'Univers. En s'appuyant sur ces deux processus, des chercheurs européens - dont l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique, Faculté des Sciences ULB - et australiens ont réussi à expliquer de façon cohérente les derniers événements qui auraient pollué le Système Solaire avant sa naissance: lors de la phase prénatale, le processus r aurait contaminé la nébuleuse solaire quelque 100 millions d'années avant son isolation, alors que le processus s l'aurait enrichie quelque 10-30 millions d'années avant son isolation.

Les chercheurs de l'ULB - emmenés par Stéphane Goriely, IAA -, et d'universités allemande, australiennes, britannique et hongroise éclairent ainsi les circonstances qui ont donné naissance à notre Soleil. Après l'ingestion des éléments lourds par les processus s et r, la nébuleuse solaire est rentrée dans une phase d'incubation pendant laquelle le nuage moléculaire pré-solaire s'est formé et s'est effondré sur lui-même pour donner naissance à notre Soleil. Cette période d'incubation ne peut dès lors pas avoir duré plus de 30 millions d'années.

Ces résultats sont publiés dans la revue Science du 8 août.


Un problème ? L'ordinateur conçoit le programme pour y répondre

Un ordinateur qui conçoit lui-même le programme nécessaire pour résoudre un problème donné, c'est le but des chercheurs du projet inVEST. Depuis 2012, ce projet financé par le European Research Council (ERC) a pour but de définir les bases théoriques nécessaires au développent d'algorithmes de synthèse automatique.

À partir d'une description logique (mathématique) de ce que doit faire un programme, l'algorithme conçoit automatiquement un programme pour résoudre le problème décrit. L'avantage d'un tel système est double : il permet de se concentrer sur la description du problème à résoudre et non plus sur le développement complexe de l'algorithme pour le résoudre, et la synthèse automatique ne présente pas de 'bugs' de programmation.

Sous la direction du Pr. Jean-François Raskin (Faculté des Sciences), une équipe de l'ULB a participé au "Vienna Summer of Logic 2014", un congrès mondial sur la logique et l'informatique. Ils y ont gagné la médaille d'argent de la Kurt Gödel Society (image) pour un prototype de synthèse automatique développé dans le cadre de ce projet ERC inVEST.


L'adaptation, la réponse aux changements climatiques

Face aux changements climatiques, l'adaptation sera une dimension incontournable. C'est le postulat que des chercheurs de l'IGEAT (Institut de Gestion de l'Environnement et d'Aménagement du Territoire, Faculté des Sciences) exposent dans un ouvrage récemment paru.

Valentine van Gameren, Roman Weikmans et Edwin Zaccai y expliquent que les émissions passées de gaz à effet de serre d'origine humaine et l'inertie du système climatique entraineront un réchauffement global de l'ordre de 2°C à l'horizon 2040 (par rapport à la période préindustrielle), quels que soient les efforts entrepris en matière de réduction des émissions. Et les bénéfices des efforts actuels concernant les émissions ne se feront pas sentir avant trois décennies.

L'adaptation à ces hausses de températures constitue dès lors une stratégie irremplaçable, dès à présent et pour les années à venir. Mais ses enjeux restent cependant largement méconnus : à quels risques les sociétés humaines et les écosystèmes vont-ils être confrontés ? Quels rôles auront les entreprises, les assurances, les individus ? Comment se matérialisent les politiques en ce domaine, du niveau le plus local à l'international ?

Telles sont les questions traitées par les auteurs dans l'ouvrage de synthèse "L'adaptation au changement climatique", paru aux éditions La Découverte.


10 ans de fouilles au Plateau des Cinques

Situé à Olloy-sur-Viroin, dans le sud-ouest de la province de Namur, le "Plateau des Cinques" est une fortification datant de la fin de l'âge du Fer.

Ce site est fouillé depuis 10 ans par l'asbl "Forges St Roch", qui transmet ensuite les objets et documentation au Centre de recherches en Archéologie et Patrimoine (CReA-Patrimoine) de l'ULB, où ils sont mis à la disposition des chercheurs ou des étudiants qui s'y intéressent, en vue d'étudier le site et de publier les résultats.

Les chercheurs tentent aujourd'hui de comprendre comment était occupé l'intérieur de la fortification : y-avait-il un habitat permanent entre les murs? De combien de personnes et pendant combien de temps ? Une autre question porte sur les nombreux ossements humains retrouvés autour des portes et dans les fossés : quelle est leur signification à cet endroit?

Une exposition est organisée pour retracer ces 10 ans de fouilles du site et présenter une sélection d'objets et d'ossements mis au jour par les archéologues. Elle se déroule jusqu'au 30 septembre 2014 à Nismes [Infos].


Antarctica, the next generation

La station Princesse Elisabeth en Antarctique accueille des dizaines de scientifiques, parmi lesquels le Laboratoire de Glaciologie de la Faculté des Sciences. Lauréat de l'Inbev-Baillet Latour Antarctica Fellowship 2012, post-doctorant du Laboratoire de Glaciologie, Reinhard Drews y a mené son projet de recherche visant à mieux comprendre la manière dont la désintégration des plateformes de glace flottante en Antarctique pourrait contribuer à l'augmentation de la fonte des glaciers intérieurs, avec pour conséquence une hausse du niveau des océans.

Il interviendra lors de la conférence Antarctica-the next generation au Palais des Académies, le 17 septembre. A cette occasion sera décerné le prestigieux Inbev-Baillet Latour Antarctica Fellowship 2014. La conférence est gratuite; elle est l'occasion de découvrir des résultats de recherches menées à la station Princesse Elisabeth. Programme.


Prix Sanofi-Pasteur pour Etienne Pays

Etienne Pays (Laboratoire de Parasitologie Moléculaire, Faculté des Sciences) s'est vu attribuer le prix Sanofi-Pasteur "Senior", d'un montant de 125.000€, pour ses nombreuses découvertes concernant les trypanosomiases. Le jury international cite notamment la compréhension des divers moyens de résistance du trypanosome et l'éclaircissement des mécanismes de résistances innées observées chez l'homme contre certains de ces parasites.

 

Nos dernières publications:

Bernard Benoît
van Gameren Valentine
Weikmans Romain
Zaccai Edwin
Preyat Fabrice
Dickstein-Bernard Claire
Guilardian David
Lelarge Astrid
Le Maire Judith
Vandenberg Vincent
Vereecken Nicolas
Terzo Michael
Brack Nathalie
Dejardin Marcus
Deschamps Robert
Kestens Paul
Mignolet Michel
Plasman Robert
Tojerow Ilan
Nassaux Jean-Paul
Piraux Alexandre