Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette

L'objet de la recherche

Portraits

Paroles de chercheurs

Tam-tam

> Annoncer un événement dans l'agenda de l'ULB.

> Envoyez-nous vos actus et nous ferons résonner le tam-tam!

 
 

"Sommes-nous tous des monstres ?"...

Lundi le 30-03-2015

...c'est le titre provocateur choisi par Ariane Bazan et Olivier Klein pour une conférence du 2 avril prochain. Les chercheurs de la Faculté des Sciences psychologiques et de l'éducation proposeront une confrontation de points de vue sur la part sombre qui hante l'âme des hommes.

"Nous voyons ces temps-ci, dans l'actualité, des événements d'une barbarie extrême", explique Ariane Bazan. "Ces évènements suscitent la question: comment un sujet humain peut-il s'adonner à des actes d'une telle violence?". Pour la psychanalyste, la réponse est oui, chacun d'entre nous possède potentiellement une tendance pulsionnelle violente, voire sadique. Une tendance qui peut - ou non - mener au passage à l'acte quand les normes sociales changent brusquement et selon les expériences passées.

Olivier Klein nuancera cette position à la lumière de l'expérience de Milgram sur la soumission à l'autorité: le chercheur proposera une lecture psychosociale de la monstruosité en soulignant sa dimension morale. Mais il soutiendra aussi que, paradoxalement, les sujets de Milgram adoptent un comportement conscient et vécu comme moralement juste.

[Plus d'informations sur la conférence]

Antibiotiques dans l'élevage

Jeudi le 26-03-2015

De nombreux travaux suggèrent un lien entre l'utilisation d'antibiotiques et l'émergence de bactéries résistantes qui pourraient avoir un impact majeur en santé humaine. Pourtant, on ne disposait jusqu'à présent d'aucune estimation quantitative de la consommation globale d'antibiotiques dans le secteur de l'élevage.

Ce manque vient d'être comblé grâce à une étude publiée cette semaine dans la revue PNAS. Emmenée par Thomas Van Boeckel, ancien doctorant ULB, actuellement chercheur post-doctorant à l'Université de Princeton, cette étude a associé des équipes américaines et le Laboratoire de Lutte biologique et écologie spatiale - Marius Gilbert -, Ecole interfacultaire de bioingénieurs, Faculté des Sciences. Elle démontre que la consommation globale d'antibiotiques dans l'élevage devrait augmenter de près de 67% entre 2010 et 2030.

Cinq pays - Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du sud - devraient présenter à eux seuls une augmentation de près de 99% de la consommation d'antibiotiques. Cette augmentation soulève des questions fondamentales sur notre capacité à conserver l'efficacité des antibiotiques dans les prochaines décennies.

Webdocumentaire "Avis de chercheurs"

Jeudi le 26-03-2015

La recherche est-elle une passion? Quelles sont les qualités d'un chercheur? Qu'apporte l'enseignement à la recherche? Qu'apporte la recherche à la société? Etre une femme en recherche, est-ce différent? Comment la recherche est-elle financée? Que signifie pour un chercheur la liberté, l'international ou les publications?

Nathalie Gobbe et Natacha Jordens – Communication Recherche de l'ULB - ont posé ces questions à trois chercheurs de l'Université libre de Bruxelles: Laurent Bavay (CReA-Patrimoine), Vinciane Debaille (G-Time), Pierre Vanderhaeghen (UNI, IRIBHM).

Une femme, deux hommes; un archéologue, une géologue, un médecin; qui travaillent en laboratoire et/ou sur le terrain...

A travers leurs vécus, leurs analyses, leurs opinions se dessine une réalité de la recherche, aujourd'hui, en Belgique.

Le webdocumentaire Avis de chercheurs vous invite à la découvrir en textes, en sons, en images.

(Pour une navigation optimale, nous vous conseillons de passer en plein écran, idéalement en 16/9, et le navigateur Google Chrome).


Meilleure thèse en science politique

Chercheuse au Cevipol, Nathalie Brack a reçu le prix Xavier Mabille de la meilleure thèse de doctorat en science politique par l'Association belge de science politique. Intitulée S'opposer à l'Europe. Quels rôles les eurosceptiques au Parlement européen?, sa thèse partait d'un paradoxe: les eurosceptiques remportent leur plus grand succès lors des élections européennes mais une fois élus, ils doivent agir au sein d'une institution ou d'un régime politique qu'ils dénoncent !

Nathalie Brack s'est donc interrogée: Comment ces eurosceptiques se comportent-ils au Parlement? Quelles stratégies développent-ils? Et quelles sont les conséquences de leur présence pour le Parlement européen et l'Union européenne?

Sa thèse a été publiée en 2014 aux éditions Larcier, sous le titre L'Euroscepticisme au Parlement européen. Stratégies d'une opposition anti-système au coeur des institutions.


Grant ERC en mathématique

Joel Fine - service de Géométrie différentielle, Faculté des Sciences a récemment décroché une prestigieuse bourse de l'ERC (Conseil européen de la recherche) et plus précisément un Consolidator Grant.

Son projet ERC se base sur un nouveau lien entre la géométrie symplectique et les équations d'Einstein. Une forme symplectique est la moindre information nécessaire pour écrire les équations du mouvement de la mécanique classique; c'est aussi le point de départ pour la quantification. Les équations d'Einstein décrivent, elles, les formes potentielles de l'univers. Le projet de Joel Fine est né d'une connexion surprenante entre ces deux géométries. "A chaque solution aux équations d'Einstein en dimension 4 peut être associé un espace symplectique de dimension 6. Le but est d'exploiter ces espaces jumelés pour tirer d'une part des conclusions sur les équations d'Einstein et de l'autre, de nouveaux résultats sur certains espaces symplectiques", explique le chercheur.

Découvrez les projets ERC menés à l'ULB.


Vers de nouvelles immunothérapies?

Cellules importantes pour l'intégrité de l'individu, les lymphocytres T régulateurs restent pourtant un mystère pour les immunobiologistes. Maxime Dhainaut et Muriel Moser du Laboratoire d'Immunobiologie - Faculté des Sciences, Biopark Charleroi - et leurs collaborateurs viennent de publier un article dans l'EMBO Journal identifiant un nouveau mécanisme de contrôle de ces lymphocytes T régulateurs.

C'est une avancée prometteuse puisque le contrôle de la fonction de ces lymphocytes permettrait d'ouvrir des perspectives intéressantes en immunothérapie du cancer et pour le traitement de maladies auto-immunes ou encore pour prévenir le rejet de greffe. Ces lymphocytes "suppresseurs" semblent en effet constituer une cible idéale pour "manipuler" la réponse immunitaire...


Les écrivains et les Nabis

Jules Renard, Alfred Jarry, André Gide, entre autres, ont collaboré étroitement avec les nabis: Pierre Bonnard, Maurice Denis, Édouard Vuillard, notamment ont richement illustré leurs œuvres ou contribué à leur mise en scène théâtrale. Mais en quoi cette collaboration a-t-elle influencé l'écriture de ces auteurs? Aujourd'hui, chargé de recherche FNRS auprès du centre Philixte – Études littéraires, philologiques et textuelles, en Faculté de Philosophie et lettres, Clément Dessy a fait de cette question le cœur de sa thèse de doctorat.

« Ce contact avec les Nabis va inspirer les écrivains qui vont intégrer le décoratif à leur écriture. Par exemple, ils vont faire un usage particulier de la couleur dans leurs textes; ils décrivent les couleurs fantaisistes de paysages, ils parlent de houille violette... », explique Clément Dessy, « La collaboration entre écrivains et Nabis est aussi une opportunité de visibilité pour tous: on associe son nom à celui de l'autre et on bénéficie de sa notoriété ou de son image auprès du public ». Récompensée du Prix du Musée d'Orsay, sa thèse de doctorat vient d'être adaptée en livre destiné au grand public, Les écrivains et les Nabis. La littérature au défi de la peinture.

Après une année à Oxford University, Clément Dessy poursuit actuellement à l'ULB son post-doctorat dédié à la réception du symbolisme belge dans les milieux anglo-saxons, entre 1890 et l'entre-deux-guerres.


Télévie: côté labo

Les long ARN non-codants, longtemps associés à l'ADN poubelle, interviennent dans la régulation de l'expression génique. On sait que les longs ARN non-codants sont dérégulés dans de nombreux cancers mais pas nécessairement de la même manière. Pourquoi? Quel rôle ce type d'ARN joue-t-il face au cancer? Le Laboratoire d'Epigénétique du cancer, Faculté de Médecine explore ces questions, grâce au soutien du Télévie.

Sous la direction de François Fuks, les chercheurs ont entrepris le recensement des dérégulations de ces ARN dans le cancer du sein. « Nous avons identifié 230 longs ARN non-codants retranscrits différemment chez des patientes atteintes d'un cancer du sein; il y a là une information biologique et clinique importante qui pourrait certainement nous permettre d'identifier des marqueurs de pronostic différentiels », souligne François Fuks qui poursuit donc cette piste vers un traitement personnalisé du cancer.

Envie de soutenir le Télévie ? Vous pouvez faire un don sur le compte BE57 0001 3048 7935, avec la communication « Soutien au Télévie-ULB ».

 

Nos dernières publications:

Cartuyvels Yves
Guillain Christine
Vanhaesebrouck Karel
Périer-D'Ieteren Catheline
Mohrmann Ivo
Somers Jean
Medhoune Ahmed
Lausberg Sylvie
Martiniello Marco
Rea Andrea
Dessy Clément
Englebert Jacques
Nuyts Arnaud
Bailey David J.
De Waele Jean-Michel
Escalona Fabien
Vieira Mathieu
Laboulais Isabelle
Guédron Martial
Neuwahl Nanette
Adam Stanislas
Louis Jean-Victor
Hammamoun Saïd
White Eric
Lannon Erwan