Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Chaire Francqui de la Faculté de Droit et de Criminologie avec Damien Vandermeersch

Le titulaire de la Chaire Francqui au titre belge 2014-2015, est M. Damien Vandermeersch, avocat général à la Cour de Cassation et professeur de droit pénal et de procédure pénale à l'Université Saint-Louis et à l'Université Catholique de Louvain.

La procédure pénale (les règles organisant la recherche d'infractions, de leurs auteurs et le jugement de ceux-ci) poursuit deux objectifs:
> L'efficacité de le justice pénale, tant il est vrai qu'aujourd'hui, plus qu'hier encore, notre société doit se donner les moyens d'identifier et de juger rapidement les auteurs d'infractions
> La protection des droits fondamentaux du justiciable et des citoyens: présomption d'innocence, secret professionnel, inviolabilité du domicile, liberté individuelle, respect de la vie privée...

Ces deux objectifs ne sont pas, contrairement aux apparences, antinomiques. Ils sont complémentaires. À ne penser qu'à la nécessaire efficacité de la procédure pénale, notre Etat démocratique vendrait son âme au diable !

À l'heure d'une indispensable réécriture des règles, souvent vieillissantes et surchargées, de notre procédure pénale, le Pr. Vandermeersch exposera cette idée maitresse dans la leçon inaugurale qu'il donnera le jeudi 5 février 2015 (de 18h à 20h, auditoire R42.5.503) intitulée "La procédure pénale au début du XXIème siècle. Les défis". (Inscription obligatoire: webmaster.droit@ulb.ac.be).

Il donnera ensuite, dans le même contexte, cinq leçons sur les thèmes d'actualité suivants :

Horaires et thèmes des prochaines leçons:

> 12 février de 16h à 18h, auditoire R42.5.503: Lorsque la forme prend le pas sur le fond
> 26 février de 16h à 18h, auditoire R42.5.503: Les sanctions procédurales: un droit sans carotte ni bâton
> 5 mars de 16h à 18h, auditoire R42.5.503: L'incarcération du présumé innocent (détention préventive et privation de liberté de l'étranger)
> 19 mars de 16h à 18h, auditoire R42.5.503: Lorsque le juge s'adresse au citoyen
> 23 avril de 16h à 18h, auditoire H1.301: La justice pénale face au temps


Love me Gender : comment intégrer le genre dans un mémoire?

Vous êtes étudiant-e-s en première ou seconde année de master et vous souhaitez utiliser une grille d'analyse de genre dans votre mémoire ?

La journée d'études du 14 février 2015, organisée par Grabuges, le groupe belge associatif et interuniversitaire en études féministes, de genre et sur les sexualités est faite pour vous !

La matinée sera consacrée à diverses présentations par des professeur-e-s et chercheur-e-s spécialistes des questions de genre issu-e-s des différentes universités francophones.

L'après-midi se déroulera sous la forme d'un speed-dating au cours duquel les étudiant-e-s exposeront aux expert-e-s présent-e-s les difficultés et questionnements liés à l'intégration d'une analyse de genre dans leur recherche.

L'objectif de cette journée est d'offrir aux mémorant-e-s une plateforme de réflexion pour :
- la formulation et le développement de leur problématique de recherche ;
- la définition d'outils méthodologiques ;
- l'élaboration d'une bibliographie adaptée à la recherche en genre.

Pour vous inscrire, envoyez d'ici le 25 janvier 2015 un email à grabuges.etudesfeministes@gmail.com sous le titre 'Journée d'étude de Grabuges' avec la confirmation de votre inscription et le document ci-joint complété comprenant une brève présentation de votre sujet de recherche et des problèmes que vous voudriez voir traités lors des séances de speed-dating.

Informations pratiques: Cette journée aura lieu le 14 février 2015 de 10h à 16h30 à l'Université libre de Bruxelles, Campus du Solbosch, Bâtiment AY. Le lunch et les boissons vous seront offerts.

Contact et information: www.facebook.com/grabuges et grabuges.etudesfeministes@gmail.com.


Art et activisme en espace urbain

Dans le cadre de la chaire internationale de coopération, la filière en Arts du spectacle vivant et le centre de recherche ReSIC de l'ULB accueillent le 3 février prochain, le Pr. Tania Alice, artiste et chercheuse à l'Université fédérale de Rio De Janeiro au Brésil.

À l'occasion de la résidence de Tania Alice, la journée d'étude «Art et activisme en espace urbain» réunira des chercheurs et des artistes autour des questions que soulèvent les pratiques sociales et/ou artistiques réalisées dans divers contextes urbains sous forme de performances et d'interventions urbaines collectives. La journée se clôturera par une conférence de Tania Alice sur sa propre pratique artistique.

Le soir même aura lieu la représentation de RABOT 4_35, un spectacle documentaire sur le projet qu'a mené Simon Allemeersch (metteur en scène) sur le site du Rabot à Gand.

> Retrouvez le programme complet de la journée, les détails du spectacle et ainsi que des informations complémentaires (inclus les modalités d'inscription) sur le site de la filière en Arts du spectacle vivant.


The Cloud of Unknowing. On artistic research, love and mysticism

Initiative tout à fait originale en Belgique francophone, l'école doctorale 20 (ed20) en « Art et sciences de l'art » regroupe des artistes-étudiants-chercheurs à l'interface de deux univers de l'enseignement supérieur: l'école supérieure d'art et l'université.
Si jusqu'à présent il existait des doctorats sur l'art, l'originalité de l'ed20 est de produire une recherche dans l'art, articulant pratique et théorie pour « faire œuvre du plus haut niveau. »

Du vendredi 16 au vendredi 30 janvier 2015, les doctorants en Art et science de l'art de la Fédération Wallonie-Bruxelles organisent une exposition collective : «The Cloud of Unknowing. On artistic research, love and mysticism » à La Cambre - Hôtel van de Velde. Créé par les doctorants eux-mêmes, cet espace collectif est un lieu de parole et d'échange autant qu'un projet « curatorial ».

En parallèle à cette exposition, une journée d'étude approfondira la question de la recherche en art, le jeudi 22 janvier 2015.


Certificats interuniversitaires en cliniques psychothérapeutiques

La Formation continue de l'ULB lance en février 2015 les admissions de ses certificats interuniversitaires en cliniques psychothérapeutiques.

Quatre orientations seront disponibles:

L'orientation infanto-juvénile a notamment pour objectif de former les participants à un exercice clinique autonome des entretiens thérapeutiques en clinique infanto-juvénile, associant les ressources des référents psychanalytiques, systémiques et cognitifs;

L'orientation psychanalytique propose une ouverture aux différents champs d'interventions et de pratiques psychothérapeutiques dans le domaine de la clinique de l'adulte, de l'enfant et de l'adolescent, aussi bien dans le secteur de la psychiatrie ou de la psychologie clinique que dans le domaine psychosocial ou de la clinique médicale.

L'orientation systemique a pour objectif d'offrir des outils conceptuels ainsi qu'un espace de travail et d'élaboration centré sur l'évolution des pratiques en médecine et en santé mentale, sur les nouvelles questions rencontrées dans le champ élargi de la clinique et sur des moyens adaptés d'y répondre.

L'Orientation cognitivo-comportementale permettra, dans un premier temps, de se familiariser avec les paradigmes cognitivo-comportementaux. Les cliniciens pourront ensuite mettre en pratique les notions apprises dans leurs interventions psychotherapeutiques avec les patients. Le reste du cursus sera consacré essentiellement à un abord spécialisé des différents troubles qui constituent une indication de ce type de thérapie.

> Intéressé-e ? Retrouvez davantage d'infos sur le site de la Faculté des Sciences psychologiques.


TROPIMUNDO intègre une compensation carbone dans sa mobilité d'étudiants

L'Erasmus Mundus Masters Course in Tropical Biodiversity and Ecosystems (TROPIMUNDO) est un des 116 programmes de master en Europe ayant obtenu le label d'excellence Erasmus Mundus. Tout cursus Erasmus Mundus implique un programme conjoint entre plusieurs universités et donc une mobilité considérable des étudiants participants.

Une telle mobilité est nécessaire pour avancer dans la connaissance du système Terre et ses interactions avec son environnement, les populations biotiques (organismes vivants) et les sociétés humaines, en particulier dans les tropiques. Cependant, face au phénomène du réchauffement climatique, les émissions de carbone dues à la mobilité des étudiants devraient être corrigées par des initiatives de compensation carbone.

Lors d'une réunion qui a rassemblé, du 8 au 12 décembre dernier, tous les étudiants, scientifiques et coordinateurs de TROPIMUNDO de Bruxelles, Paris, Florence, Afrique du Sud, Malaisie et Australie, le Conseil de Gestion de TROPIMUNDO a pris la décision de principe de créer une compensation carbone pour chaque mobilité internationale au sein de ce programme.

« Concrètement, explique le coordinateur de TROPIMUNDO, Farid Dahdouh-Guebas, ceci signifie que les émissions de carbone engendrées par les déplacements des participants dans le cadre du programme Erasmus Mundus TROPIMUNDO seront compensées en soutenant des projets qui augmentent l'absorption de la même quantité de dioxyde de carbone. Les projets de compensation carbone sélectionnés devront être certifiés par la United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC)».

À travers l'exemple du programme TROPIMUNDO, ses responsables espèrent ouvrir la voie et convaincre leurs homologues académiques et scientifiques à suivre ce modèle de compensation carbone afin de faire face à l'augmentation de phénomènes naturels (ouragans, foudre, sécheresse,...) résultant de l'accroissement d'émissions de carbone.

 

Clin d'oeil

Nos dernières publications:

Laurent Legrain
Patrick Weber
Yves Gervais
Christian Depover
Philippe Jonnaert
Patrick Loobuyck
Caroline Sägesser
Bruno Colmant
Hervé Hasquin
E. Castiau
M. Haine
T. Pons
S. Quériat
M.-F. Godart