Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 12-06-2017
Stages de la Fondation Bernheim: deux étudiants de l'ULB dans les lauréats 2017

Pas moins de 138 candidats issus des universités du pays ont présenté leur dossier pour cette 15ème édition des stages de la Fondation Bernheim. Le jury plénier, qui s'est réuni le 26 mai dernier pour l'audition des 12 candidats présélectionnés, a proclamé 6 lauréats 2017. Parmi ceux-ci: Aster BOEYE (VUB Rechten - ULB International Law) et Noël DESSARD (ULB SBS-EM - College of Europe).

Ces jeunes universitaires effectueront un stage de 10 mois auprès du Ministère des Affaires étrangères et à la Représentation permanente de la Belgique auprès de l'Union européenne, de début septembre 2017 à fin juin 2018. Une opportunité exceptionnelle pour s'initier à la construction européenne.

Plus d'information sur les stages européens Bernheim (Prochaine promotion: février 2018)

Vendredi l 09-06-2017
Cours préparatoire en Mathématiques et Sciences

Vous allez rentrer à l'ULB en septembre?

Des cours préparatoires en mathématiques, biologie, physique et chimie sont à votre disposition. Ceux-ci s'adressent à tous ceux qui vont entreprendre des études supérieures au programme desquelles figurent des cours de mathématiques et/ou de sciences (par exemple en Sciences, en Médecine, en Sciences de la motricité, etc.).

Organisés par l'EPFC avec le soutien de la Commission communautaire française et validés par la ULB-Faculté des Sciences, ces cours organisent et structurent les compétences scientifiques déjà acquises grâce à l'enseignement secondaire.

> En pratique
* Comment s'inscrire ?
Les étudiant.e.s qui souhaitent s'inscrire pourront, dès le 23 juin 2017, prendre un rendez-vous en ligne sur le site de l'EPFC (www.epfc.eu) et compléter un formulaire de préinscription en vue de finaliser l'inscription le 30 juin 2017 (une seule date possible). Cette opération sera possible tant qu'il y aura des rendez-vous disponibles (350 tickets au total) et sera clôturée au plus tard le 27 juin 2017.

* Les cours se donneront du jeudi 17 août au jeudi 7 septembre 2017.

* Coût : De 35€ à 82€ selon les matières choisies
Plus d'informations

Vendredi l 09-06-2017
Les nostalgies écologiques

Ce mercredi 14 et jeudi 15 juin, le Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains (LAMC) se penchera sur les nostalgies écologiques. "Quand on s'approche d'un organisme de l'environnement, celui-ci peut éveiller des réactions esthétiques ou affectives, comme la nostalgie, qui renvoie à un ordre passé en perdition", explique Olivia Angé, chercheuse au LAMC et co-organisatrice de l'événement avec David Berliner. Cette nostalgie, à la croisée de la mémoire et de l'histoire, du biologique et du social, et du cognitif et du sensitif, peut s'exprimer dans des domaines aussi variés que le marketing, l'artisanat, l'art, le patrimoine, la politique, l'agriculture, mais aussi l'écologie.

Les intervenants, issus du monde entier, aborderont ainsi les instabilités dans les relations d'interdépendance entre les êtres humains et les autres espèces dans l'environnement. Lors de l'événement, Olivia Angé présentera ses travaux sur la place des pommes de terre dans les communautés des régions montagneuses de Cuzco, au Pérou. Là-bas, elles sont en effet considérées comme des êtres pourvus d'émotions et d'intentions. Pour que les récoltes soient bonnes, les habitants doivent donc satisfaire et respecter leurs tubercules, une pratique remise en cause par les jeunes générations et par les changements climatiques, faisant craindre à certains la perte d'un patrimoine culturel majeur.

Informations et programme sur le site du LAMC.

Vendredi l 09-06-2017
Les réseaux hospitaliers: panacée ou placebo ?

La réforme du paysage hospitalier défendue par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique vise à encourager les établissements de soins et leurs structures d'aval à se fédérer en Belgique autour d'un nombre limité de réseaux hospitaliers, desservant chacun quelque 500.000 habitants. Ces regroupements devraient surgir à l'abri de tout dirigisme des Autorités fédérale et régionales: les réseaux reposeront d'abord sur la bonne volonté, le sens de l'intérêt général, le civisme et l'imagination des acteurs. Il s'agira donc d'adopter "spontanément" des formes institutionnelles créatives, dans un cadre délibérément flexible. L'intention, dans l'air du temps, est louable sur le fond, et conforme à la plus célèbre de nos devises:"Eendracht maakt macht". Le financement des équipements lourds et coûteux sera octroyé à chaque réseau plutôt qu'aux hôpitaux isolés. Les soins seront hiérarchisés en établissements de base, en centres de référence et en centres universitaires, sans privilégier nécessairement la logique territoriale pour nouer leurs liens.

Le secteur hospitalier est donc invité à innover dans ce sens, mais en anesthésiant au passage les rares esprits chagrins qui pourraient ne pas y trouver leur compte: par exemple les patients qui verraient s'éloigner les services de proximité, les administrateurs qui y perdraient leur mandat, les autorités locales qui y perdraient le contrôle des établissements, les cadres exécutifs qui y perdraient leur emploi, et les médecins hospitaliers qui y perdraient une part de leur indépendance professionnelle et leur droit à la "polygamie" institutionnelle. À la tête de ces réseaux, pour vaincre ces quelques réticences, il faudra désigner des virtuoses de la persuasion et des négociateurs chevronnés.

Pour sortir du seul cadre étriqué des économies à réaliser dans le secteur hospitalier, cette réforme devra s'adjoindre, à côté de la volonté politique, au moins trois autres moteurs puissants:
des incitants (pour concentrer entre autres les pathologies rares et/ou complexes);
des contraintes normatives (comme c'est déjà le cas en génétique, pour les accouchements, la néonatalogie lourde, la radiothérapie, la chirurgie cardiaque ou les transplantations d'organes);
et des moyens financiers à investir pour "nourrir" l'esprit créatif et cette "affectio societatis" des acteurs que la Ministre appelle de ses voeux.

Le congrès annuel de l'ABH-BVZ de ce jeudi 22 juin 2017 s'attachera à défricher ce volet de la réforme et à en cerner les modalités, notamment à la lumière d'expériences similaires dans les pays voisins.

> En pratique:
Jeudi 22 juin 2017 de 9h à 17h
Diamant Center (Bluepoint) – Bruxelles
Inscription au congrès et plus d'information sur le programme

Vendredi l 09-06-2017
Une nouvelle finalité Urban Studies pour le Master en Sciences géographiques

Dès la rentrée académique 2017-2018, une nouvelle finalité Urban studies (MUS) sera proposée pour le Master en Sciences géographiques, à côté des trois déjà existantes (Développement territorial, Didactique, Erasmus mundus Urban Studies (4 Cities) co-organisé par l'ULB et la VUB et les Universités de Vienne, Copenhague et Madrid).

Cette nouvelle finalité du Master en Sciences géographiques offre une formation en études urbaines entièrement organisée à Bruxelles et en langue anglaise. Elle propose des cours à la fois à l'ULB et à la VUB, dont les étudiants se verront diplômés à la fin de leur cursus. Grâce à cette organisation, ils auront accès à un large éventail de cours orientés "urban studies" (avec panel d'options étendu permettant des spécialisations thématiques), qui seront complétés par des excusions de terrain et la possibilité d'effectuer un stage international ou un semestre à l'étranger.

Plus d'info sur http://urbanstudies.brussels/master/urban-studies

 

Nos dernières publications:

Paternotte David
Petra Meier
Hasquin Hervé
Genard Jean-Louis
le Maire Judith
Amy Jean-Jacques
Weyembergh Maurice
Pauly Michel
Devleeshouwer Perrine
Casini Annalisa
Morelli Anne
Hansen Jean-Pierre
Bersini Hugues
Dieux Xavier
De Woot Philippe

Clin d'oeil