Act'ULB pour mobileAct'ULB pour tablette
 

Lundi l 16-10-2017
Systèmes en temps réel: publication primée

Lors de la 25e édition de la conférence "Real-Time Networks and Systems", consacrée aux évolutions des systèmes et réseaux en temps réel,4 papiers ont été retenus comme étant les plus influents parmi les papiers publiés ces 25 dernières années dans les actes de cette conférence.

Parmi ceux-ci figurent une étude de Joël Goossens et ses collègues du Département Informatique de la Faculté des Sciences, publiée en 2001. Leur recherche portait sur les systèmes embarqués temps réel. Ces systèmes jouent un rôle important dans notre société et sont impliqués notamment dans les domaines de l'automobile, du spatial, des problèmes de trafic aérien, du contrôle de centrales nucléaires, des communications multimédia ou encore de la robotique.

Les programmes informatiques temps réel sont typiquement composés de tâches répétitives, survenant selon une période, une fréquence de répétition, précise. À l'échelle du système tout entier, les concepteurs du système utilisent la notion d'hyper-période, soit la répétition de ces périodes. Dans cet article, les chercheurs proposaient un algorithme de génération de tâches en temps réel qui a le mérite de limiter fortement l'hyper-période. L'idée originale de la recherche s'appuie sur l'arithmétique et plus précisément sur le fait que tout entier naturel (supérieur ou égal à 2) est décomposable en un produit de facteurs premiers.

Cette méthode mathématique appliquée aux systèmes en temps réel se révèle manifestement très porteuse, au vu du grand nombre de citations cette technique depuis sa publication.

Lundi l 16-10-2017
Blogus Operandi - Ilya Prigogine

Pour le centenaire de sa naissance et le quarantième anniversaire de son prix Nobel, l'Université libre de Bruxelles rend hommage à Ilya Prigogine, prix Nobel de Chimie en 1977 "pour sa contribution à la thermodynamique du non-équilibre, et plus particulièrement pour la formulation de la théorie des structures dissipatives".

À cette occasion, le Département des Bibliothèques et de l'Information scientifique met en évidence, via le Dépôt institutionnel de l'université, les travaux scientifiques du physico-chimiste et philosophe des sciences : on y trouve notamment sa thèse de doctorat originale.

Par ailleurs, une page lui est d'ores et déjà consacrée au sein de la digithèque de l'Université, prémisse aux manifestations "The Solvay Science Project", consacrées à la mise en ligne du patrimoine documentaire des Instituts de physique et chimie Solvay qui verra le jour en 2018.

N'hésitez pas à venir découvrir en un clic les articles de Blogus Operandi , le blog des bibliothèques de l'ULB.

Lundi l 16-10-2017
Concert de Melting Vox à l'ULB

Melting Vox, ensemble vocal belge a capella spécialisé dans la musique des XXe et XXIe siècles, sera en concert le 15 novembre à la Salle Delvaux.

Ciseler les voix pour les faire entrer en résonnance. C'est le programme que s'est donné Melting vox depuis bientôt 10 ans, et ce à quoi ils vous convient le 15 novembre 2017 en la salle Delvaux, autour d'un programme varié de musiques chorales a cappella des XXe et XXIe siècles: un voyage à travers les langues et les traditions, du chant orthodoxe russe jusqu'aux sonnets Shakespeariens en passant par des mélodies traditionnelles venues de toute l'Europe, sauvées de l'oubli et mises en valeur par certains des plus grands compositeurs des 100 dernières années.

Intrigué.e? Écoutez-les!

Infos pratiques :

- Le 15 novembre à 12h30 et 17h30 ;

- Salles Delvaux, Bâtiment F1, Campus Solbosch ;

- Prix d'entrée : étudiants 4€ / 2,50 € avec la carte ULB culture ; non-étudiant 10€ / 8€ avec la carte ULB culture.

Lundi l 16-10-2017
Islams et musulmans d'Europe à l'épreuve du libre examen

Le Cercle du libre examen et La Pensée et les Hommes organisent un colloque intitulé "Islams et musulmans d'Europe à l'épreuve du libre examen" le 28 octobre prochain à l'ULB.

Face à l'islamisme, idéologie politique totalitaire qui instrumentalise la religion, face aux wahhabites, salafistes, fréristes et ... autres djihadistes, tenants d'un islam hégémonique, nous avons le devoir d'écouter la voix des soufis, alévis, bahaïs et connaître les thèses développées par les penseurs « néo-mutazilites », défenseurs d'un islam de « l'intériorité ». Un islam éthique et spirituel, libéral et humaniste, débarrassé de l'influence délétère des théologiens de la charia et du djihad. Un islam qui concilie foi et raison, tradition et libre-examen, engagement personnel et citoyenneté.

Infos pratiques :

> Le 28 octobre à partir de 9h30 ; Salle Dupréel, Bâtiment S, Campus du Solbosch ;

> Consultez le site de La Pensée et les Hommes pour le programme complet, les tarifs et les infos détaillées. Inscription obligatoire en ligne.

Jeudi l 12-10-2017
Des rayons cosmiques provenant d'au-delà de notre galaxie

Les rayons cosmiques de très hautes énergies ne sont pas produits dans notre galaxie mais dans des objets extragalactiques plus lointains. C'est la conclusion expérimentale de la collaboration Pierre Auger, rassemblant 400 scientifiques de 18 pays. L'ULB y est associée depuis 2017.

Ces scientifiques ont étudié 30000 particules cosmiques, détectées entre 2004 et 2016. Plus précisément, l'observatoire Pierre Auger détecte les particules secondaires, issues de la collision des particules cosmiques avec les molécules de la haute atmosphère. Les chercheurs regardent la direction d'arrivée de ces particules, représentative de leur provenance spatiale originelle.

Publiée dans la revue Science, cette étude apporte pour la première fois la preuve expérimentale que les rayons cosmiques de très hautes énergies (au-delà de 2 Joules) proviennent d'objets extragalactiques lointains. En effet, les chercheurs ont détecté que le flux de ces particules est 6% plus élevé dans une zone du ciel pointant à 120 degrés du centre galactique, une direction qui ne peut être associée à des sources situées dans notre galaxie.

C'est la première preuve convaincante d'une origine extragalactique pour ces rayons cosmiques. Un programme d'amélioration de l'observatoire Pierre Auger est en cours et devrait permettre d'identifier plus clairement ces sources.

 

Nos dernières publications:

Corten Olivier
Dubuisson François
Koutroulis Vaios
Lagerwall Anne
Berns Thomas
Lafosse Juliette
Dumont Daniel
Dorssemont Filip (dir.)
Goltzberg Stéphane
Baeyens-Volant Danielle
Laurent Pascal
Warzée Nathalie
Migeot Jean-Louis
Coyette Jean-Pierre
Sägesser Caroline
Vanderpelen-Diagre Cécile
Macsotay Tomas
van der Haven Cornelis
Vanhaesebrouck Karel
Kuhar Roman
Paternotte David

Clin d'oeil